comment mesurer démonter cylindre barillet de serrure

Comment mesurer puis changer un cylindre / barillet de serrure ?

Vous souhaitez changer le cylindre/barillet de votre serrure parce que trop vieux ou cassé, suivez notre guide simple et rapide. La procédure est simple et et ne requiert qu’un tournevis. Cela vous permettra d’éviter de faire appel à un serrurier et réaliser une importante économie de budget qui pourra être utilisé pour vous procurer un cylindre de qualité résistant aux infractions.

Mesurer le cylindre / barillet de serrure

Pour mesurer votre cylindre, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez tout simplement démonter l’ancien cylindre et le mesurer directement.

L’autre solution consiste à mesurer l’épaisseur de la porte mais sans prendre en compte l’épaisseur de la plaque de propreté.

Pour mesure votre cylindre vous devez mesurer la partie A jusqu’à centre du filetage et la partie B du centre du filetage jusqu’à l’extrémité. Sur le schéma il s’agit d’un cylindre 30×80 soit d’une longueur totale de 110mm.

Si par exemple votre porte fait 50mm d’épaisseur et que la têtière est centrée, vous devrez choisir un cylindre 25×25 mm.

Pourquoi est-il préférable de ne pas prendre en compte l'épaisseur de la plaque de propreté ?

Il est important pour des raisons de sécurité, c’est à dire pour renforcer la protection de votre porte aux intrusions, d’installer votre cylindre de manière à ce qu’il ne dépasse pas du corps de la porte.

En effet si votre cylindre dépasse de l’épaisseur de la porte voir pire, de la plaque de propreté, vous exposez votre cylindre à son arrachage. Un cylindre peux être arraché en quelque secondes à l’aide d’une simple pince.

Si votre cylindre ou votre barillet dépasse légèrement de la porte mais reste dans la limite de la plaque de propreté, il est toujours possible d’arracher ou tordre la plaque de propreté et d’avoir suffisamment de prise pour arracher le cylindre.

Les intrusions par arrachage de cylindre sont parmi les plus courantes du fait de leur simplicité. Soyez donc consciencieux dans la mesure de votre cylindre.

comment mesurer démonter cylindre barillet serrure
comment changer mesurer cylindre barillet serrure

Démonter le cylindre / barillet de serrure

Pour démonter le cylindre, rien de plus simple : Repérez la vis du cylindre sur la têtière (point rouge sur le schéma). Elle se situe juste en dessous du penne dormant, c’est à dire le penne qui sert à verrouiller la porte.

Retirez la vis du cylindre à l’aide du tournevis adéquat puis munissez vous de la clé. Le cylindre est désormais désolidarisé de la porte et il ne reste plus qu’à le sortir de la porte.

Pour le faire sortir il est nécessaire d’aligner le panneton qu’on appelle aussi entraîneur au reste du cylindre. Vous pouvez voir le panneton en noir sur le premier schéma en haut de page. Vous voyez qu’en position normale du cylindre, le panneton est légèrement désaxé. Pour le mettre dans l’axe afin de pouvoir retirer le cylindre il est nécessaire de le tourner légèrement.

Pour cela insérez votre clé et tournez la très légèrement et très progressivement dans le sens de verrouillage tout en tirant la clé vers vous.

Lorsque le panneton est aligné le cylindre sort immédiatement grâce à la force de traction que vous appliquez sur la clé.

Note : Il n’est pas nécessaire de desserrer la plaque de propreté.

Remonter un nouveau cylindre / barillet de serrure

Vous avez vu que le démontage du cylindre était simple comme bonjour, vous n’avez qu’à faire le chemin inverse. Pour le vissage du cylindre à partir de la têtière, une astuce simple consiste à verrouiller la porte pour s’assurer que le filetage du cylindre est aligné avec le trou de passage de la têtière. Il fois verrouiller il vous suffit de réinstaller la vis pour fixer définitivement le cylindre.

Quelles marques de cylindre / barillet de serrure ?

Il n’y a pas véritablement de “meilleure” marque. L’important est simplement de privilégier un barillet sécurisé. Les différents fabricants utilisent les mêmes dispositifs de protection dans leurs barillets. Il existe également des cylindres dont les dispositifs de sécurité sont breveté.

Les cylindre à protections brevetées ne sont pas indispensables. Vous allez voir plus bas qu’il est possible de se protéger correctement si l’on choisit un cylindre affichant un minimum de dispositifs de protection. En effet un cambrioleur voit en quelques secondes qu’un barillet est protégé, dans ce cas de figure il cherche d’autres failles et attaque en général l’encadrure de porte.

Si vous souhaitez néanmoins avoir notre conseil sur le choix d’une marque, nous vous suggérons les marques : Bricard ; Vachette ; Picard.

Privilégier un cylindre / barillet de sécurité

Nous tenons à vous avertir sur un point important. Le cylindre est la dernières des pièces d’une porte à négliger. Il est important de mettre le prix dans un cylindre de qualité pour éviter qu’il soit forcé ou crocheté en quelques secondes.

Un cylindre bas de gamme peux être crocheté en quelques secondes à quelques minutes. Le crochetage n’est pas une chose que l’on voit uniquement dans les films et fait partie des différentes méthodes d’ouvertures fines.

Un cambriolage par crochetage ou par ouverture fine en général, c’est à dire sans traces d’effraction visibles ne permet pas d’invoquer une assurances cambriolage ! En voulant économiser une centaine de franc vous risquez de perdre bien plus.

Ainsi un cylindre protégé contre le crochetage, le perçage et l’arrachage coute au moins 200 CHF. Un cylindre à un prix inférieur offre une sécurité quasi inexistante face aux cambrioleurs expérimentés.

Sur cette vidéo vous pouvez voir le crochetage en moins d’une minute d’un cylindre “de securité” de marque ISEO, soit disant protégé contre le crochetage (valeur 60CHF). Il ne dispose en réalité que d’une seule goupille anti crochetage. Il est ainsi peu protégé face à un crocheteur moyennement expérimenté.

Voici une vidéo explicative réalisée par la marque Bricard.

Cette vidéo permet de visualiser les différentes méthodes utilisées pour l’ouverture fine ou destructrice d’un cylindre (crochetage, perçage et arrachage) ainsi que les solutions apportées par les fabricants de cylindre pour s’en protéger (plaque anti perçage, renforts anti arrachage, goupilles anti crochetage et rangée de goupilles multiples). Piston = Goupille.

Nous vous conseillons au minimum de vous procurer un cylindre équipé de ces quatre types de protections.

Privilégier un cylindre / barillet de sécurité

Si vous le souhaitez vous pouvez faire appel à un serrurier pour effectuer cette installation à votre place. Vous pouvez consulter nos serruriers partenaires sur les pages suivantes :

Serrurier à Lausanne
Serrurier à Genève
Serrurier à Fribourg
Serrurier à Sion
Serrurier à Neuchâtel

Clients satisfaits